François Deguelt est mort.

Publié le 23 Janvier 2014

On voit partir

Bien trop de souvenirs

Quand un copain s'en va...

 

Il est parti, il a mis les voiles, il est mort hier.

 

Je ne trouve pas les mots pour faire une nécrologie, comme on dit dans les rédactions.

La douleur m'a étouffé tôt ce matin quand à la radio j'ai appris la nouvelle, il venait d'avoir 81 ans.

Je savais depuis des mois qu'il luttait contre cette saloperie de cancer qu'on nomme encore poliment une longue maladie.

On en parlait encore au téléphone il y a deux semaines, trois peut-être, je ne sais plus.

 

Ce que je sais, c'est que la chanson française perd un immense artiste et ses proches perdent encore plus que ça : un homme sincère, attentionné, cultivé, intelligent, sensible, drôle, honnête et j'ai une pensée émue pour sa famille à laquelle j'adresse par ce message mes plus sincères condoléances, j'espère Marie que tu liras ce message.


Sache que ton père a été pour moi bien plus qu'une idôle, vraiment un ami. Il me téléphonait tous les mois depuis qu'il savait que je traversais depuis ma rupture une dépression sévère, il me parlait beaucoup et se confiait aussi au sujet de sa récente peine.

Je n'ai pas le courage d'appeler sur son portable pour dire tout ça. Mes larmes sont l'expression de l'immense chagrin que je ressens, j'ai perdu un ami très cher.

 

Il nous reste ses chansons, à nous ses fans et dans celle-ci il exprime avec des mots simples la douleur qui m'étreint, c'était ça d'ailleurs la force de ce poète, il ne faisait pas de grandes phrases, des mots simples, "direct" comme il disait souvent, droit au coeur, portés par sa voix que nous n'oublierons jamais.

 

 

 

 

Au revoir François...

 

 

 

Rédigé par Nicolas

Publié dans #Articles

Repost 0
Commenter cet article

jean pierre 24/01/2014 19:42


adieu l ami on oubliera jamais

Michelle Bertier-Desfours 24/01/2014 11:43


C'est avec une peine immense que j'ai appris, hiers, le départ au Paradis de cet immense poète et chanteur, et j'écoute en ce moment "il te restera mon souvenir"....A sa famille, ses amis, mes
sincères condoléances. Mon amitié vous accompagnera pour son dernier voyage. Je pleure sincèrement un "ami" qui a embelli ma jeunesse et dont les textes collent encore si fort aux jours
d'aujourd'hui.

AIMONETTI Chris 24/01/2014 09:20



Le ciel est en berne, le soleil se cache pour pleurer, la mer discrètement s'est retirée, François Deguelt est parti vers ce ciel qu'il a si souvent chanté...De la haut près du soleil il peut
maintenant regarder la mer pour l'éternité...

Celui qui fut, avant Johnny "mon premier amour" a mis les voiles...il me reste toutes ses chansons....Salut l'artiste, vous m'avez fait rêver.....je me souviendrai
toujours de cet après-midi à Vienne où nous avons pu longuement parler de votre carrière et de cette admiration que j'avais pour vous depuis mon enfance grâce à mon père... SALUT L'ARTISTE, vous
allez faire comme vous l'avez si bien écrit "quelques pas dans les nuages" , peut-être rencontrerez-vous ce curé de campagne qui vous accueillera avec un lapin en gibelotte au Pouilly
Fuissé...

ghislaine robin 23/01/2014 20:34


Les larmes sont là , ma peine est immense et je ne l'oublierai jamais , c'était un grand artiste et mon plus grand regret c'est de n'avoir jamais pu assister à ses concerts .


Toutes mes condoléances à sa famille  .

bouchu 23/01/2014 20:02


En réalité qd qqun meurt on lui trouve ttes les qualités, mais la vérité est ailleurs ...

René 23/01/2014 17:07


Triste nouvelles pour tous ses admirateurs. J'ai eu la chance de voir ces deux derniers concerts donnés à Bruxelles il y a quelques années déjà. J'en garde le souvenir d'un grand moment de
"communion" avec tous les spectateurs. J'ai même eu le plaisir de discuter quelques minutes avec lui, en toute simplicité. Adieu l'ami, et toutes mes condoléances à sa famille.

Zezette:0071: 23/01/2014 17:01


Impossible de dire la douleur qui me serre le coeur. C'est un morceau de ma vie qui s'en est allé. D'autres figures de la chanson sont arrivées, mais je suis restée fidèle à mon "amour" de
jeunesse. Je garderai précieusement dans ma mémoire les minutes que j'ai eu le bonheur de passer avec lui dans les coulisses après le spectacle de la 1ère tournée Age Tendre.


A toute sa famille, je présente mes sincères condoléances et je partage leur peine.

Niellu LECA 23/01/2014 15:49


Un timbre de voix reconnaissable entre tous. Des tubes mais aussi de belles chansons malheureusement peu connues du grand public. Un vrai pro talentueux. Un bon vivant et un pote chaleureux.
C'était tout ça, Monsieur Deguelt. Tu vas nous manquer, François, comme tous ceux qu'on ne peut pas oublier...

Viviane 23/01/2014 15:31


Grande tristesse, lorsqu'une amie m'a envoyé un message pour m'apprendre la nouvelle.


Comme vous Nicolas, François me soutenait, c'était un homme de coeur, très à l'écoute.


Je devais l'appeler aujourd'hui. La dernière fois, que je lui ai parlé, il se faisait faire une 


piqure et il m'a dit:"Rien de grave". Il a voulu me protèger, d'où sa grande délicatesse.


Il nous reste ses chansons et tous les souvenirs de ses concerts, où nous avons assisté 


ensemble.Jean-Pierre a fait des vidéos au moment des concerts.


Amitiés,


Viviane.

SABATES 23/01/2014 15:18


Quelle tristesse ! François c ' etait la gentillesse , le talent , ses chansons sont dans mon coeur pour toujours .