Publié le 23 Février 2014

C'est Viviane qui me fait parvenir ce document signé Claude Lemesle, le président d'honneur de la Sacem et l'inoubliable parolier de nombreux tubes, notamment l'été indien pour Joe Dassin...

 

François Deguelt
23 janvier 2014
Une voix douce et chaleureuse qui aura marqué de son empreinte l’été 1965. François Deguelt, de son vrai nom Louis Deghelt, est en effet le père de la chanson « Le Ciel, le soleil et la mer ». Un tube estival à la mélodie indémodable. Sociétaire de la Sacem depuis l’année 1957, François Deguelt n’est pas seulement l’auteur-compositeur de cette chanson qui a traversé les générations pour faire danser et chanter les couples de l’été. Il est également l’auteur et compositeur de près de 140 œuvres déposées à la Sacem. Parmi elles, il faut noter « J’ai le temps d’y penser » (1965), « Le bal de la marine » (1968) ou encore « Minuit, le vent, la nuit » (1968). Etudiant en philosophie, François Deguelt a commencé à chanter dans les cabarets parisiens dès le début des années 50. Dix ans, plus tard, en 1960, puis 1962, il participe au Concours Eurovision de la Chanson pour la Principauté de Monaco. C’est à cette même période qu’il écrit ses premiers textes. S’il n’a jamais rencontré le même succès qu’en 1965, il reste un auteur et un compositeur au talent incontestable. En 2006, alors âgé de 73 ans, il remonte sur scène, guitare en bandoulière, pour la première tournée de « Age tendre et tête de bois ». La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) tient à honorer la mémoire de cet homme discret qui a beaucoup apporté à la chanson française. "François Deguelt avait le ciel dans les yeux, le soleil dans la voix, et la mer dans le coeur. Ses chansons, populaires au sens noble du terme, vont rester dans le nôtre" Claude Lemesle, Auteur, Compositeur, Président d’honneur de la Sacem.

Voir les commentaires

Rédigé par Nicolas

Publié dans #Articles

Repost 0

Publié le 17 Février 2014

C'est le premier disque d'or dans la carrière de François Deguelt, une chanson qu'il défend au concours du Coq d'Or de la Chanson Française, à la faveur d'une permission alors qu'il est affecté au théâtre aux armées en Algérie, cette période si bouleversée qui l'éloigna un temps de son Montmartre.

J'ai reçu ces dernières années des témoignages de ses copains "bidasses", tous se souviennent d'un François jovial, cordial, simplement sympa.

Un jour je vous posterai un article d'époque là dessus, si je ne l'ai déjà fait.

 

Bref, avec cette chanson non seulement il remporte le concours mais enfin aussi le succès; des disques d'or François en aura trois, un pour cette chanson que Dalida donc reprend, un autre pour "le ciel le soleil et la mer", forcément et le dernier pour "le bal de la marine"...

 

Ils auraient sans doute fait un joli duo, le mélange de leurs deux voix aurait été savoureux.

 

 

 

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par Nicolas

Publié dans #Montages et clips

Repost 0

Publié le 12 Février 2014

La productrice de cette émission m'a contacté pour me demander de lui fournir la photo qui sert de fond au site que vous continuez de suivre.

A priori, ils vont rendre  un hommage à notre poète disparu au cours de cette émission.

Vous me direz si ça a bien été le cas et comment c'était, je n'ai pas la télé.

Voir les commentaires

Rédigé par Nicolas

Publié dans #Articles

Repost 0

Publié le 9 Février 2014

Rédigé par Nicolas

Publié dans #Montages et clips

Repost 0

Publié le 9 Février 2014

Younès avait créé deux pages sur ces réseaux sociaux au nom de notre poète.

Salomé Deghelt, sa veuve, m'en a demandé la suppression, ce qui vient d'être fait, tout naturellement.

Le site, avec son accord et peut-être bientôt sa participation, continuera.

Voir les commentaires

Rédigé par Nicolas

Publié dans #Articles

Repost 0