Wim Bam

Publié le 1 Novembre 2009

 1964, Johnny et les idoles sont au top, Franck Alamo marche fort et Léo Ferré s'amuse autant qu'il s'enerve de tout cela du haut sa poésie intemporelle.
François, lui, songe à arrêter de chanter mais sort un disque, un 25 centimètres, dont tous les titres sont de lui et parmi lesquels on trouve ce petit bijou qu'est Wim Bam.

Younès, mon compagnon, vous offre ce montage comme tous les autres avec sa vision d'un Deguelt dont il ignorait tout il y a un an encore...




Rédigé par Nicolas

Publié dans #Montages et clips

Repost 0
Commenter cet article