Dans Sud Ouest

Publié le 5 Mars 2012

« Loulou », François Deguelt, sera de la fête


Si Frédérique Deghelt présentera et dédicacera son roman le week-end prochain, François Deguelt, son oncle, sera là lui aussi. « François ressemble mon père, disparu à l'âge de 46 ans, et je ressemble à mon père. » Un oncle avec lequel s'est tissé un lien particulier, autour de l'écriture. « Un jour, se souvient Frédérique, il m'a dit : je te connais depuis l'enfance et cela me fait bizarre de lire ce livre. De découvrir une femme que je ne connais pas en fait. »

Une admiration réciproque s'est forgée : « François est un poète de la même veine que Brel et d'autres. Il suffit de se pencher sur un texte comme "Libération". » Une chanson où il est question de Barbezieux, de Chichinette et des Allemands.

 

Loulou, Louis Deghelt-alias-François Deguelt est né à Tarbes en 1932. Il a été élevé par sa grand-mère, qui habitait au Champ-de- Foire, à Barbezieux. Il s'accompagnait de sa guitare. On lui doit « Le Ciel, le soleil et la mer », refrain le plus connu, mais aussi des textes forts comme « La Libération », citée par sa nièce, « Che Guevara », « Ce jour-là », ou encore « La Mélancolie ». Le chanteur a connu le succès dès les années 50. Il était attendu dans les cabarets de la butte Montmartre.

Il a rapporté des prix comme celui de l'académie Charles Cros en 1956 ou encore le Coq de la chanson française en 1959. En 1960, il a représenté la principauté de Monaco au concours de l'Eurovision. François Deguelt était un ami proche de Daniel Reynaud, « l'écriturier de Berbezil ».

En 2003, sur l'invitation du comité d'animation culturelle, il s'était produit en concert, au théâtre du château devant une salle comble et médusée. Il est très attendu pour ce retour en terre barbezilienne.

 

Lien : http://www.sudouest.fr/2012/03/05/loulou-francois-deguelt-sera-de-la-fete-650600-1179.php

Rédigé par Nicolas

Publié dans #Revue de presse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article