Coup de gueule !

Publié le 11 Décembre 2009

Je reprends l'idée et les mots d'un visiteur du blog qui m'envoyait récemment un courriel pour exprimer son coup de gueule contre l'absence de François Deguelt dans les bacs de disques...
Et il a bien raison !

Alors me voilà moi aussi pour exprimer ce coup de gueule ici, sur ce blog que vous êtes de plus en plus nombreux à lire avec intérêt. Depuis sa création au mois de mars 2009 (eh oui il est tout jeune, ce blog), il n'a eu de cesse de grimper dans les statistiques. Alors en sixième page de Google, il est désormais en première page, ce qui prouve et l'intérêt que les gens portent à François Deguelt et l'intérêt que le blog suscite dans sa richesse. Je continue quotidiennement de rechercher des informations, des idées et des archives à vous présenter...

Mais alors en effet une question est inévitable: pourquoi un tel intérêt pour François Deguelt et parallèlement un tel silence du côté des médias traditionnels?

Tout d'abord il faut savoir que François Deguelt n'a à ce jour plus de maison de disques, il a quitté EMI suite à un désaccord concernant la sortie de son prochain disque. Car on ne le sait pas mais François a en préparation (très avancée puisque les chansons sont sur pistes déjà) la sortie d'un disque. En fait une compilation de 60 chansons (rien que ça) dont une bonne partie sera reprise du double CD "noces d'or" paru en 2001 et aujourd'hui épuisé mais qui comprendra aussi, c'est un scoop, à peu près 17 nouvelles chansons que François chante dans ses spectacles un peu partout en France, en Suisse et en Belgique depuis quelques années maintenant...
Mais EMI, une filiale de Universal, n'a pas cessé d'opposer à François un refus poli, préférant mettre en avant des groupes jeunes au succès parfois éphémère...
Dans les maisons de disques aussi, on vit à l'ère du jetable, du consommable à chaud et c'est bien regrettable.

François Deguelt a choisi depuis longtemps de faire son métier loin du show-biz, en artisan, et ce choix aujourd'hui lui coûte cher car les médias ne passent plus que des gens qui ont quelque chose à vendre. Léo Ferré disait que la musique se vend comme le savon à barbe et en visionnaire, il faut reconnaître qu'hélas il avait raison ! On se fout pas mal du talent et de la carrière de François Deguelt, Aznavour serait sans doute dans le même cas s'il avait un jour pris des vacances...
Car c'est aussi cela qu'on reproche à François Deguelt dans le milieu du show-biz: son côté paresseux.

Et pourtant inlassablement et avec plaisir, il arpente seul au volant de sa voiture toute la France et les pays voisins avec sa guitare pour assurer encore chaque année pas loin de 100 concerts, à 77 ans je connais peu de paresseux qui travaillent autant...

C'est sans doute à nous qu'il appartient désormais de nous manifester, de manifester notre envie de le revoir sur le devant de la scène avec de nouvelles chansons, avec les anciennes aussi car elles ont gardé l'empreinte du passé de notre poète crooner, sa simplicité, sa disponibilité, sa gentillesse et son humour, son goût immodéré de la vie et de l'amour...
Achetez ce que vous trouvez sur des sites comme amazon ou la fnac, il n'y a plus que les chiffres qui parlent aux décideurs de nos jours !
Et, pourquoi pas, écrivez aux maisons de disques, à la télévision, aux radios locales ou nationales, mentionnez l'existence de ce blog que François approuve et soutient en y accordant des interviews chaque fois que j'ai le temps et l'occasion de croiser sa route.

Voilà, je faisais suite au courriel de René mais je sais que je ne suis pas le seul à penser ainsi...

Rédigé par Nicolas

Publié dans #Articles

Repost 0
Commenter cet article

Nicolas 12/12/2009 09:15



François n'aime pas énormément la première partie de sa carrière, du moins pas l'intégralité, il devait y faire ses preuves et a du chanter pas mal de chansons qu'il n'aimait pas forcément et
dont il n'était que l'interprète...
Quant à votre idée, elle est excellente et je lui en parlerai prochainement...



René Lousbergh 12/12/2009 07:18


Merci d'avoir donné écho à mon mail. Evidemment, je partage à 100% votre commentaire. Une compîl de 60 titres serait un formidable cadeau aux nombrreux admirateurs de François. Mais reprendre
des titres, plus anciens par exemple, issus de sa discographie autres que ceux de "Noces d'Or" serait un vrai bonheur. Et pourquoi pas rééditer "Noces d'Or" en plus ? Mais je rêve je
crois. Puisqu'il faut vivre avec son temps, une réédition en MP3 payants et de bonne qualité au départ d'un site internet indépendant des grands "majors" devrait être envisageable. D'autres
artistes dits confidentiels le font et cela marche très bien !