Biographie Part V (1970-1975)

Publié le 27 Janvier 2010

Madagascar... Une île très particulière à laquelle François Deguelt va beaucoup s'attacher, il y vivra quelques temps, y reviendra en voilier très souvent, c'est un peu sa terre de prédilection...
Durant ces années 70, François va se faire de plus en plus rare et s'il enregistre encore quelques disques les premières années, ce sera de courte durée.
Les années précedentes ont été bien remplies, François qui souffre encore de sa rupture d'avec Dora Doll a besoin d'air mais on n'efface pas non plus déjà vingt années de métier d'un coup de balai et si le monde du show-biz évolue vers le merchandising et la promotion à tout-va, François part à l'opposé, vers ce qu'il appelle l'artisanat !

François Deguelt se produit quand même à l'Olympia, en 1972. Il fète sur cette scène ses 40 ans mais aussi ses 20 ans de carrière, 20 ans de succès. Au départ de cette aventure, il ne devait que présenter la vedette de la soirée, Liza Minelli; en première partie il y avait Maurice Dulac et Marianne Mille, deux jeunes auteurs prometteurs. Face à la demande pour ne pas dire à la pression des fans, le gérant de l'Olympia, le célèbre Bruno Coquatrix, demande à François de bien vouloir entonner quelques airs, ce que François fera avec beaucoup de gentillesse et de professionnalisme. Ce sera la dernière fois qu'on le verra sur une grande scène parisienne... 

En 1973, il s'offre un cabaret, à Montmartre, "chez ma cousine". Il y reçoit ses amis parmi lesquels Nicoletta et Eddy Barclay, permet à des jeunes de se lancer tels que Dave, par exemple... Bref, plus que jamais la place du Tertre est son domicile professionnel (le cabaret existe toujours, il est à quelques mètres de cette place, rue norvins, il est tenu par l'ancien barman de François, Roger Dangueger). C'est dans cette petite salle de cabaret que François enregistrera en 1974 son unique disque "live" intitulé simplement "chez ma cousine". Une vraie rareté puisque ce disque n'a été édité qu'à 2500 exemplaires !

Ayant toujours préféré faire passer sa vie affective avant sa vie professionnelle, François Deguelt a cependant beaucoup de mal avec cette période où il navigue entre Paris et les îles, le voilier est devenu plus qu'une passion: un mode de vie.
Plongé dans une profonde dépression nerveuse, François a sombré dans l'alcool et mettra avec l'aide d'une psychiatre des années à se relever de cette situation...
Des années où sa carrière de chanteur ne l'intéresse plus guère, il continue parrallèlement une carrière d'animateur télé car dans ce domaine il fourmille de projets mais pour les fans le crooner a fait un choix et réentendre François Deguelt chanter prendra encore quelques années...

Rédigé par Nicolas

Publié dans #Biographie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article